Comment et quand sortirons-nous de la récession ?

Un pays est en récession lorsque son produit intérieur brut (la valeur monétaire de tout ce qui est produit dans un an), chute 6 mois de suite. Si cela ne chute que 5 mois, ce n’est pas officiellement une récession, c’est juste des moments qui ont été difficiles pour tous.

Pareillement pour dire que nous sommes officiellement sorties d’une récession et que nous sommes officiellement en expansion, il faut que le PIB ait augmenté six mois de suite.  Selon la majorité des économistes, le Canada et les États-Unis n’en sortiront pas avant la fin 2021. Nous sommes en récession à cause des fermetures dues à la pandémie.

Normalement lorsque cela va mal au niveau de l’économie, les consommateurs dépensent moins, les entreprises vendent moins, les stocks et les inventaires augmentent. Les entreprises réagissent en faisant de nouvelles mises à pied. En vendant moins, elles font moins de profits et si elles sont cotées à la bourse, la valeur des titres devrait baisser, car avec moins de profits, les titres sont moins attractifs. Cependant, ce n’est pas ce qu’on vit présentement. Cela ne va pas bien au niveau de l’activité économique et les bourses prennent de la valeur. C’est du tout nouveau. Le pourquoi les bourses prennent de la valeur peut s’expliquer par 6 choses différentes qu’on ne décrira pas dans ce texte.

D’ici ce temps-là, il est possible d’identifier des fonds et des portefeuilles de fonds qui se comportent bien autant dans des moments d’expansion que dans des moments de récession. En récession, ces fonds perdent du capital moins souvent que leurs comparables. Lorsqu’ils en perdent, ils en perdent moins et ils récupèrent plus rapidement le capital perdu. Vous voulez en connaître davantage, communiquez avec nous au ou assistez à un de nos webinaires gratuits. Voir l’horaire des webinaires sous le bouton INFOLETTRE et l’onglet horaire des webinaires.